1ere Université d'été - Port-au-Prince, Haiti

Thème Pouvoir et État en Haïti : Les discours des Sciences sociales et Humaines à l’épreuve

Argumentaire

  La problématique de la construction/formation de l’État en Haïti — du même coup celle de l’exercice du pouvoir ― est souvent analysée comme une exceptionnalité singulière, une anomalie au regard de la modernité, fixée comme paradigme de toute modalité politique, sociale et économique des sociétés. L’héritage du passé esclavagiste devient ici le socle à partir duquel cette problématique est souvent posée. De la «dislocation de la société politique et de la société civile» dans laquelle « l’État duvaliérien prenait sa chair » (M-R Trouillot, 1986 : 24) au «fantasme du maître» (L. Hurbon 1987 : 18 et suiv), et à «l’inconscient post colonisé» qui devient inconscient collectif habité et hanté par l’imaginaire colonial (L. Péan, 2003 : 11) où l’État devient au final «État marron» (2009), «L’échec de l’État moderne en Haïti» (S-P. Étienne, 2007), trouve son explication dans l’histoire coloniale qui devient le miroir où reflète la temporalité du présent comme présent douloureux.

  Si la révolution de1804 est une mise à rude épreuve de cette modernité, en même temps qu’elle en représente l’ultime déploiement dans toutes ses implications juridiques et éthiques, elle a provoqué son déploiement dans un horizon qui fait éclater les contradictions de cette modernité qui posait des principes universels pour mieux objectiver son dehors qu’elle se donne pour mission de coloniser/civiliser. Avec la Révolution haïtienne, la modernité s’est heurtée à un désaveu qui a mis à nu les visées mercantilistes de ce projet civilisateur. Celui-ci serait la non-effectuation de cette modernité qui deviendrait un défi, qui pis est, saisi comme une constante urgence livrée à la compétence de l’humanitaire. En ce sens, le rapport entre l’État et la nation, l’individu et la société témoigneraient de cet aveu d’échec. Du simple individu anonyme au chef hiérarchique, il serait possible de prendre la densité de cette absence qui risque de devenir une perte : celle du sens même d’une modernité dont la société dans son mouvement global s’éloignerait au fur et à mesure qu’elle s’engouffre dans le cycle accablant de perte de repères à la fois symboliques et imaginaires. Un rythme qui provoquerait une indifférence vertigineuse.

  D’où le sens de l’idée d’«échec de l’État moderne en Haïti» que résonnent le grand nombre des travaux en sciences sociales et humaines qui s’interrogent sur la relation d’Haïti à la modernité, prise comme prisme de comparaison pour mesurer le «développement » de la société haïtienne. Ici l’échec ne serait plus uniquement celui de l’avènement de l’ «État démocratique », pour reprendre ce que le discours ambiant appelle par un oxymore ponctué de contradiction aporétique.

Cette Université d’été se propose d’analyser les lieux de ces discours. Elle tentera dans son articulation critique de prendre leur temporalité, leur densité en les diagnostiquant pour pouvoir mieux faire surgir leurs enjeux conceptuels, mais surtout leurs encrages idéologiques, ou leur passion d’une modernité pourvoyeuse de droits et de dignité humaine. Ce détour nous offrirait la latitude de présenter en aval une autre compréhension d’Haïti. Une compréhension qui laissera déployer le devenir de cette société dans sa lutte incessante avec une modernité qui l’a façonnée dans la colonisation et l’esclavage, afin de mieux retrouver les ramifications possibles du rêve de « vivre libre ou mourir » en tant que point de départ d’une idéalité fixée en contexte d’un «souci» d’émancipation radicale. Mais un rêve qui, dans son effectuation même, a comporté l’intransigeance de l’aspiration égalitaire où l’égalité peut devenir égalité de «n’importe qui avec n’importe qui» (Jacques Rancière)


Téléchargez le programme détaillé en cliquant sur : Université dété - Programme


(c) CRUHP 2010 - Tous Droits Réservés - Conception & Réalisation : Ralphson Pierre

Entrez le corps du texte ici ...

(c) CRUHP 2010 - Tous Droits Reservés - Conception & Réalisation : Ralphson Pierre

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player